Cet article a pour but de présenter une première analyse des données publiées par le groupe The Shadow Brokers vendredi 14 avril 2017 et de la menace que cela représente pour les utilisateurs de systèmes d'information. Les données, désormais mises à disposition du public, contiennent notamment un ensemble d'outils d'attaques et de codes d'exploitation présumés appartenir au service de renseignement NSA. Les données disponibles sont a minima des types suivants : - Des outils d'attaques avancés, notamment un framework complet d'intrusion ;