Alexandre Lai

Expert sécurité sur les systèmes d’information, Alexandre Lai réalise des missions de tests d'intrusion (interne, externe, redteam...) chez Digital Security. Il participe aussi activement aux CTFs (concours de sécurité informatique en équipe) et aux événements liés à la sécurité informatique
Armis Labs, une firme spécialisée dans l'IoT, a publié une collection de 0day qui impacte quasiment tous les terminaux mobiles mais également les principaux systèmes d'exploitations utilisés en informatique et dans le monde de l'IoT. Plus précisement, il s'agit de vulnérabilités touchant l'implémentation du protocole Bluetooth, très largement répandu au sein de toutes sortes d'équipements. D'après Armis, plus de 8,5 milliards d'appareils vulnérables ont été recensés dont 2 milliards seraient sous Android, 2 milliards sous Microsoft Windows et 1 milliard sous Apple iOS.
Armis Labs, une firme spécialisée dans l'IoT, a publié une collection de 0day qui impacte quasiment tous les terminaux mobiles mais également les principaux systèmes d'exploitations utilisés en informatique et dans le monde de l'IoT. Plus précisement, il s'agit de vulnérabilités touchant l'implémentation du protocole Bluetooth, très largement répandu au sein de toutes sortes d'équipements. D'après Armis, plus de 8,5 milliards d'appareils vulnérables ont été recensés dont 2 milliards seraient sous Android, 2 milliards sous Microsoft Windows et 1 milliard sous Apple iOS.
Cette matinée du 05/07/2016 a réuni, au Cercle mixte du Quartier des Célestins, de nombreux acteurs de la sécurité informatique autour du thème de la Threat Intelligence, thème très en vogue actuellement et que les entreprises et médias utilisent parfois à toutes les sauces. Nous connaissons tous le modèle de SOC actuel, composé d'un SIEM à partir duquel des alertes remontent les attaques dès lors qu'elles sont détectées, et d'une équipe d'analystes traitant les incidents à différents niveaux.
A l'ère où l'on connecte au reste du monde votre montre et votre brosse à dent électrique, la principale préoccupation concernant l'Internet des Objets porte sur la vie privée des utilisateurs. Cependant, la notion de sécurité est bien plus large que cela. Confidentialité, intégrité ou manipulation des données, quels sont aujourd'hui les véritables enjeux de cette nouvelle tendance ? L'obsession de la confidentialité